Dans le quartier Vilvent, une nouvelle construction remplacera l’accueil de loisirs Denise Gence, installé dans des locaux vieillissants et très énergivores. Certains espaces seront partagés avec le groupe scolaire Val de Cisse.

Une étude de faisabilité réalisée début 2016 par le cabinet Crescendo Conseil, a permis de définir le futur bâtiment.
« Parmi les scénarios proposés, nous avons retenu un projet proche de l’école et comportant des espaces mutualisés, dont l’espace de restauration. Explique Patrick Bigot, Vice-président de Val d’Amboise délégué à l’enfance-jeunesse. Ainsi, le futur ALSH de Nazelles-Négron comportera un étage afin de limiter la consommation d’espace. Ce qui permettra aussi d’avoir un impact limité sur l’imperméabilité des sols, la construction étant située en zone inondable. Un ascenseur est donc prévu pour répondre aux normes d’accessibilité. »

Le projet de nouvel ALSH aura une capacité d’accueil équivalente à celle de la structure actuelle (130 enfants). Il entre aujourd’hui en phase de programmation. La communauté de communes porte le projet et en assure la maîtrise d’ouvrage dans le cadre de sa compétence Enfance-jeunesse. Et la commune de Nazelles-Négron est partenaire de l’opération. Cette étape fondamentale va leur permettre de définir le projet sous tous ses aspects. Ce programme, établi en fonction des besoins et attentes des futurs utilisateurs, mais également des nombreux objectifs fixés par les élus, servira de document de référence aux concepteurs du futur équipement. Côté performances environnementales, par exemple, les élus souhaitent un bâtiment exemplaire.

Il est ainsi envisagé de créer un système de chauffage développement durable unique avec l’école et le gymnase voisin.
« Le rapprochement de l’ALSH avec l’école offre aussi l’avantage de ne plus nécessiter de transport des enfants le mercredi après le déjeuner, poursuit Patrick Bigot. Nous allons à présent solliciter l’avis du service de Protection de médecine infantile du Conseil départemental, et celui de la Direction départementale de la cohésion sociale (ex-jeunesse et sport) pour valider la conformité du projet. »

A suivre…