Par arrêté du 23 mars 2020, publié au Journal Officiel du 24 mars, le Ministre des solidarités et de la santé a interdit la tenue de marchés, couverts ou non, et quel qu’en soit l’objet, sur le territoire de la République.
Toutefois, les préfets dans chaque département peuvent accorder une autorisation d’ouverture pour des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population locale, et sur demande des mairies de ces communes.
A ce titre, la préfète d’Indre-et-Loire vient d’accorder une dérogation pour la tenue des marchés alimentaires des 26 communes citées : consulter l’arrêté