Lauréate de l’appel à initiatives « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV) lancé par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, la communauté de communes du Val d’Amboise est engagée dans une démarche visant à réduire la pollution lumineuse, faire des économies et maintenir la sécurité la nuit dans les parcs d’activités économiques. La problématique se situe dans un juste équilibre entre économie et écologie. Dans la zone d’activités de Mosnes, par exemple, 11 lanternes 110 watts ont été remplacées par des lanternes 36 watts pour réaliser une économie d’énergie de 71 % à performance égale. La CCVA a bénéficié d’une subvention de 12 000 euros de l’Etat pour mener à bien ces travaux.
Dans les autres parcs d’activités économiques du territoire, à l’image de la ZA Les Poujeaux à Nazelles-Négron dont le système d’éclairage est plus récent, la communauté de communes a fait le choix d’un éclairage « raisonné » avec un abaissement de puissance de 30 % à certaines heures et en fonction des saisons.